Idée & itinéraire

Pourquoi partir ?


 

Quand l’idée de ce voyage a commencé à germer, j’ai immédiatement su que je ne voulais pas d’une année de tourisme alternant entre selfie, visites express, avion, selfie, insta de mon derrière sur une place paradisiaque…

Et je ne voulais pas rentrer et ne me retrouver qu’avec les souvenirs et les jolies photos. D’une certaine façon, j’avais envie que même une fois revenue dans le métro, cette aventure ne soit pas complètement finie. Qu’elle fasse partie d’un projet futur, de mon métier et m’aide à construire ma vie. Je veux plus que tout une aventure qui ait du sens, qui m’apporte à moi mais aussi aux autres. Mais comment ?

 

C’est mon engagement de plus en plus important dans l’écologie qui me permit soudain de faire le lien : mais oui bien sûr ! C’est aussi un film qui m’a inspirée, comme beaucoup d’autres : Demain. A mon échelle, je voudrais donc interroger, documenter et partager des initiatives prises dans différents pays avec ce fil rouge : respecter la planète.

Un domaine m’interpelle particulièrement, et c’est celui que je veux documenter : le tourisme durable. Cette forme de tourisme sera le thème de mon projet car j’espère travailler dans ce secteur : je dois donc faire mes armes, rencontrer ses acteurs, comprendre les enjeux de ce milieu. En bonne chercheuse, je me documente avant de rentrer dans le vif du sujet.

 

L’objectif


 

Mon but tout au long de mes pérégrinations est donc de rencontrer ces gens, qui chacun à leur échelle, ont conscience que chaque petit geste, chaque petite initiative est importante. Ces rencontres prendront la forme d’une interview, d’une petite visite et d’une présentation de leur projet.

Evidemment toutes ces initiatives ne seront pas sans erreurs, sans zones grises. Mais je ne compte pas prendre le rôle d’un juge et les pointer du doigt. L’idée est bien de voir le positif, et de réfléchir à ce qui peut permettre de nous améliorer ou simplement nous inspirer.

 

Le trajet


Ces rencontres vont se faire au fil de mon périple, grâce à mes recherches mais aussi grâce à tous ceux qui souhaitent contribuer ! Si vous connaissez quelqu’un travaillant dans le domaine de l’écologie et/ou dans le tourisme durable, n’hésitez pas à m’envoyer ses coordonnés ! La seule contrainte est qu’il ne soit pas trop éloigné de mon trajet originel pour que je puisse m’y rendre en transport en communs.

Mon voyage se voudra le plus écolo possible, même si je ne serais pas sans reproches. Les trajets en avions seront réduits au minimum, et je compte privilégier les transports en commun, ainsi que le vélo et la marche. Le contenu de mon sac sera le plus écolo possible, sans déchets, des vêtements aux matériaux durables et des produits de toilette naturels.

Enfin, il est temps d’évoquer mon itinéraire. Utilisez-le pour me suivre, me donner des conseils, des adresses ou rêver un peu jusqu’à votre prochain voyage !

18 septembre 2018 : Grand départ vers New-York, j’y retrouve de la famille et des amis, j’y prends mes marques avant de me lancer dans un tour des Etats-Unis. Les grandes étapes seront Toronto et un passage éclair au Canada, Chicago, Grand Junction, San Francisco, Nouvelle-Orléans, Miami puis envol vers le Costa Rica.

Décembre 2018 : Noël en France

Pour la suite, l’itinéraire est encore à faire. Mais je compte courir après les rennes en Suède début 2019, avant de partir vers l’Asie me revigorer un peu.

 


Le mot de la fin…

Avant de vous laisser découvrir ce blog, je tiens à remercier ma famille, mes amis, mon amoureux pour leur soutien, leur enthousiame de tous les instants.  C’est grâce à eux que je peux faire aboutir ce projet qui paraissait inaccessible il y a deux ans.

Travailler, planifier, mettre en place ce projet, le blog, avant même de partir m’a aussi permis de comprendre une chose : que ce voyage, en plus d’être la possibilité de réaliser un rêve, c’est une prise de conscience que les rêves peuvent être vécus. Il suffit d’un premier pas…